Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Operaphile

Operaphile

Comptes rendus de spectacles lyriques... entre autres choses....


28 janvier 2014 - Sonya Yoncheva à Pleyel.

Publié par Jean Luc sur 30 Janvier 2014, 18:24pm

Catégories : #Recital soprano

Le concert, entièrement consacré à Haendeĺ fait une place importante aux intermèdes musicaux. Cette conception qui devient très emblématique du style de Nathalie Stutzmann et de son Orfeo 55 est irréprochable dans les choix, les enchaînements qu'ils entraînent et si on peut trouver une satisfaction à voir éviter les multiples interruptions inhérentes à ce style de concert, on peut aussi trouver dommage que N Stutzmann empêche délibérément le public de s'exprimer, frôlant à plusieurs reprises le manque de respect de son public. Bon, nous avons été comme d'habitude gênés par la si mauvaise acoustique de Pleyel qui a un peu gâché la belle prestation de l'orchestre et de sa chef.

Ce qui frappe au premier abord chez Sonya Yoncheva c'est le caractère exceptionnel des moyens vocaux, peu habituels, à ce niveau, dans les concerts baroques. Sa première partie est assez décevante, avec une justesse parfois approximative et une maîtrise du chant baroque qui m'a semblé très en deçà de la réputation déjà bien assise de la soprano. Très curieusement ces réserves disparaissent entièrement en seconde partie ou la précision est remarquable, le souffle impeccable, le style irréprochable, y compris sur la partie vocalisée et plus encore sur les récitatifs. Seules réserves mais, au niveau d'excellence atteint en deuxième partie, elles sont plus que mineures : la diction italienne n'est pas toujours bien fameuse et les trilles sont courts et mal maîtrisés. Le "Ah mio cor" et l'"Ombre pallide" d'Alcina sont des monuments qui laissent la salle pantoise. Tout aussi curieux, les défauts très visibles des airs de 1ère partie repris en bis (Non disperar de Jules César en particulier) disparaissent complètement. Inévitable, le "Lascia ch´io pianga" est absolument parfait.
Bref une sublime deuxième partie et un triomphe tout a fait mérité...

28 janvier 2014 - Sonya Yoncheva à Pleyel.
28 janvier 2014 - Sonya Yoncheva à Pleyel.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents