Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Operaphile

Operaphile

Comptes rendus de spectacles lyriques... entre autres choses....


27 septembre 2014 - concert Joyce di Donato au TCE

Publié par Jean Luc sur 28 Septembre 2014, 09:19am

Catégories : #Récital mezzo

Programme très alléchant d'airs peu connus du bel canto, dans lequel Joyce di Donato, accompagnée par l'orchestre de l'Opera de Lyon sous la direction de Riccardo Minasi, a été souveraine.

Un peu curieux tout de même que pour la partie orchestrale aient été choisies des scies comme les ouvertures du Barbier ou de Norma. De plus, Minasi n'est pas un très grand rossinien, meme s'il a fait accomplir, sur le reste du répertoire, des choses superbes par l'orchestre de l'opéra de Lyon, conduit avec une grande précision et qu'il a été un excellent accompagnateur tout au long du concert. L'ouverture d'Elisabetta est toutefois anti rossinienne au possible (les accelerando sont bien là mais les crescendo sont d'une pénible mollesse et les effets "originaux" produisent un effet désastreux). Idem, je me suis demandé de qui était le Ballabille du Siège de Corinthe, que, jusqu'à ce que je puisse faire retour au programme à l'entracte, j'aurais pu croire extrait du freischutz....

Dès son premier air (Stella di Napoli de Paccini), Joyce di Donato est impressionnante d'engagement et de virtuosité. Cette impression sera confirmée tout au long du concert : beauté du timbre (malgré quelques suraigus qui semblent un peu voilés) , utilisation magistrale des couleurs, projection impeccable qui lui permet sans problème d'affronter l'orchestre, netteté des vocalises, virtuosité époustouflante.... Les sommets seront atteints dans l'air de Zelmira et dans celui de Saffo en fin de chaque partie et dans le "Tanti affetti" donné en 1er bis. J'ai aussi beaucoup aimé l'interprétation hallucinée et hallucinatoire de La Vestale de Mercadante. D'une façon générale, chaque phrase est interprétée et chaque note est émise au service de cette interprétation, jusqu'aux ornementations.

Très bel hommage a l'opéra napolitain du Milieu du 19ème siècle et Joyce di Donato s'impose comme l'une des plus grandes interprètes belcantistes du moment. Et en plus, elle est drôle et sympathique.


Programme du concert :
Rossini sinfonia extrait de Elisabetta Regina d’Inghilterra
Pacini « Ove t’aggiri o barbaro », cabalette extrait de Stella di Napoli
Bellini « Dopo l’oscuro nembo», aria extrait d’Adelson e Savini
Rossini Le Siège de Corinthe, Ballabile III
Carafa « L’amica ancor non torna... Oh di sorte crudel», récitatif et romance de Lucia extraits des Nozze di Lammermoor
Rossini « Riedi al Soglio», scène finale de Zelmira
Bellini sinfonia extrait de Norma
Mercadante « Se fino al ciela ascende», air extrait de La Vestale
Verdi Alzira, sinfonia
Donizetti « Par che mi dica ancor », air d’Amelia extrait de Elisabetta al Castello
Pacini Saffo, scène finale

27 septembre 2014 - concert Joyce di Donato au TCE

Commenter cet article

Jean Luc 29/09/2014 11:32

Oui, c'était exceptionnel, même si Franck ne partage pas mon avis....

mprémond 29/09/2014 09:03

je vois que malgré tout vous avez pass& une bonne soirée ... En effet (je en la connais pas très bien) elle parait fort drole et je pense qu'elle doit bien "vivre" ce qu'elle chante !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents